À la Une

Alors tu pars, le matin, dans le premier train…

« Alors tu pars, le matin, dans le premier train… Eh bien, je pourrais dire que tout va bien. Et je pourrais faire comme si de rien n’était, et dire au revoir… »Can’t Stop Loving You », Phil Collins)

alors-tu-pars-le-matin-part1

Lettre à la femme de ma vie

Ma chérie. Je t’aime. Quand tu n’es pas là, je me mets à écrire. En pensant à toi, l’inspiration me vient naturellement et je pourrais écrire des pages sur notre histoire. L’écriture me permet surtout d’être plus posé et plus réfléchi. De bien choisir les mots pour éviter de nouveaux malentendus et quiproquos entre nous. Analyser et supporter la situation, sans l’impulsivité des réactions à chaud.

Lire la suite