À la Une

Avec plaisir !

« Aimer, c’est réussir à donner à l’autre confiance en lui. » (Martin Gray)

Encore ce même cauchemar qui revient régulièrement : je conduis une voiture dans un bouchon et j’en ai marre de ne pas pouvoir avancer. Sans parler de cette sensation de ne pas avoir vraiment le contrôle sur ma vie… J’abandonne le véhicule pour continuer à pied. Ouf.

Lire la suite
À la Une

La fille, c’est pour quand ?

« Alors cette fille, vous la faites ou pas ? » mon père me pose cette question à chaque fois que je retourne dans mon pays natal. Il me la pose à chaque fois que je l’appelle. Je l’appelle rarement.

Je souris. Je lui réponds en rigolant que je n’arrête pas de prier pour en avoir une. Que je prie Dieu, que je prie Allah, que je prie Bouddha, même Zeus. Ce n’est pas cela qui le découragera de me la reposer à chaque fois qu’il me verra ou aura au bout du fil. Même lorsque j’aurai 60 ans, s’il est encore en vie…

Lire la suite
À la Une

Je suis qui je suis… 3e partie

« Maman, c’est bon, je raccroche, mes copains m’attendent ! »
– « D’accord. À dans une semaine mon chéri. Je t’aime très fort ! »

C’est l’anniversaire de mon mari, il a 40 ans aujourd’hui, deux mois après moi. Un appel de notre fils aîné qui est parti en colonie il y a dix jours. Il l’appelle du téléphone de son animateur pour souhaiter joyeux anniversaire à son papa. Sa voix est très enjouée, il a l’air vraiment épanoui et heureux. Cela fait un bon moment que je ne l’ai pas senti aussi bien dans sa peau et dans sa tête.

Lire la suite
À la Une

Big foot ou mon petit bébé d’amour

Ça y est, c’est l’été. Mon ainé est parti en colo hier matin. Et le cadet aura cinq ans demain, je lui ai concocté un programme bien rempli à cette occasion.

Mais ce jeudi matin je l’ai déposé au centre de loisirs, comme tous les jours du mois de juillet, il commence à s’y faire, il commence à apprécier, même si à la base ce n’était pas gagné…

Lire la suite
À la Une

Souviens-toi de moi…

« Si tu pouvais m’entendre, je dirais que nos empreintes ne s’effacent jamais des vies que nous avons touchées. »
(Citation du film « Remember me »).

Pour moi c’était un jour comme un autre. J’étais entourée d’autres enfants, nous partagions tout : la nourriture, l’école, les punitions, les récréations et les vêtements bien souvent. Je ne savais que me battre avec les autres enfants étant déjà une vraie rebelle.

Lire la suite
À la Une

Le temps c’est de l’amour

A m’asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
Et regarder les gens tant qu’il y en a
Te parler du bon temps qu’est mort ou qui reviendra
En serrant dans ma main tes petits doigts
(« Mistral gagnant« , Renaud)

Nous sommes en plein milieu de la semaine. Il est sept heures trente du matin, je suis à la bourre et je dois préparer le petit déjeuner pour mon fils cadet. Mon mari s’apprête à partir au travail, et sur son chemin il déposera notre fils aîné à l’école. Mon cadet fait son apparition, il est très pâle. « Oh mais qu’est-ce qui t’arrive mon chéri, tu ne te sens pas bien ? Habille-toi vite on va passer à table. » Je prononce toutes ces phrases en mode mitraillette. « Je viens de vomir maman », répond-il.

Lire la suite
À la Une

Ma double existence

J’aimerais être deux.
Exister en deux exemplaires identiques.
Mener deux vies parallèles.
Avoir un clone.

Moi numéro un se consacrerait entièrement à ce qu’elle a de plus cher, à ses enfants. Mon rêve depuis toute petite, le sens de ma vie. Ce qui rend mon quotidien riche et mouvementé. Celle-ci pourrait passer des nuits blanches sans avoir peur de ne pas être en forme au travail, ou prendre du poids sans craindre de ne plus rentrer dans son tailleur ou uniforme…

Lire la suite
À la Une

Une semaine de pensée positive… 2e partie

« Toujours autant d’pluie chez moi
Toujours autant d’pluie chez moi »
(« La pluie », OrelSan & Stromae)

Une autre bonne nouvelle est tombée aujourd’hui. Notre fils ainé a été admis pour une colonie d’été du CE de l’entreprise de son papa. Thème de la colonie : équitation, kayak, découverte de la nature. Trop bien !

Lire la suite
À la Une

Je suis qui je suis… 2e partie

« Ne dites pas que ce garçon était fou
Il ne vivait pas comme les autres, c’est tout
Et pour quelles raisons étranges
Les gens qui n’sont pas comme nous, ça nous dérange »
(« Il jouait du piano debout », France Gall)

J’ai donc écrit un mot à la maîtresse de mon fils, suite aux plaintes répétitives de ce dernier. La maîtresse a mal pris (mal interprété ?) le petit mot. Et voilà le problème déplacé. On ne parle plus du mal-être du petit garçon, mais du mécontentement de la maîtresse. Il va falloir que je m’excuse…

Lire la suite