À la Une

Il y a quelque chose dans son regard… quatrième période

La dernière période dans l’entreprise est cauchemardesque. Après ce fameux trente-et-un décembre où j’ai décidé de puiser au plus profond de moi pour retrouver le bonheur au sein de mon foyer. Où j’ai décidé de renoncer à la passion qui ne me menait à rien…

il-y-a-qch-dans-son-regard-periode4-part1

Pour sauver mon mariage, je ne ferai plus attention au collègue dont je m’étais éprise depuis le mois de septembre…

Lire la suite

À la Une

Vilain petit canard… ou être différent

Être différent ce n’est pas simple, mais ne pas savoir que l’on est différent est pire.

vilain-petit-canard-part1

Témoignage

Depuis tout petit à l’école je réussis facilement, je suis en avance et l’apprentissage de presque tout est plus rapide chez moi que chez les autres. J’ai aussi beaucoup d’énergie, je bouge tout le temps et des idées plein la tête en permanence…

Lire la suite

À la Une

Il n’y a pas de fumée sans feu

« Et il n’y a aucun sacrifice
Juste un simple mot
Ce sont deux cœurs qui vivent
Dans deux mondes séparés »
Sacrifice », Elton John)

pas-de-fumee-sans-feu-part1

Nous attendons notre deuxième petit garçon. Une opportunité s’est présentée, avant cette nouvelle grossesse, d’investir dans un appartement neuf dans la ville où nous étions déjà propriétaires depuis quelques années. Un appartement neuf acheté sur plan…

Lire la suite

À la Une

Il aurait dû être son héros

Il suffit de peu. Il suffit de pas grand-chose pour qu’un mariage se dissolve. Si vous lisez ce texte jusqu’au bout, vous seriez surpris(e) voire choqué(e), ou pas, par cette première phrase ou ce « pas grand-chose ».

il-aurait-du-etre-son-heros-part1

Un matin d’octobre, de ces jours où l’hiver ne pointe pas encore son nez et l’été s’en va sur la pointe des pieds. Ce matin mon fils de douze ans allait subir sa première prise de sang. J’imagine en tant que maman, qui plus est phobique de cet acte, mon fils devait éprouver une certaine anxiété…

Lire la suite

À la Une

Petit lutin du Papa Noël

Un jour de la semaine. Je récupère mon petit garçon de quatre ans au centre de loisirs de l’école maternelle. Il a des marques de doigts et trois écorchures sur la peau du cou.

petit-lutin-part1

C’est un enfant peu bavard et réservé. Je lui pose des questions. Qu’est-ce qui s’est passé ? Qui te l’a fait ? Réponse : « Je me suis fait mal tout seul ». Il ne raconte jamais ce qui se passe à l’école. Contrairement à son grand frère qui dévoile tous les détails de ses journées. Le petit, dès qu’il quitte l’école, en fait complètement abstraction.

Lire la suite